Laurent Pietraszewski
Député de la 11ème Circonscription du Nord

Armentières, Pays des Weppes, Lomme, Lille Sud Ouest

Revue de presse

Dans l'Obs, je suis revenu sur le prochain bonus-malus qui sera appliqué aux entreprises en matière de contrats courts. 

Ce bonus-malus permettra de lutter contre la précarisation induite par l'augmentation du taux de recours aux CDD. 

La mise en place de ce bonus-malus s'inscrit dans la continuité de nos précédentes réformes du marché du travail. Les ordonnances de 2017 ont en effet permis de rendre plus agile et fluide notre marché du travail puis la loi avenir professionnel de 2018 a renforcé la formation des salariés. Le bonus-malus constitue la dernière étape de cette dynamique de "flexisécurité". Nous sommes en effet convaincus que fluidifier d'un côté et sécuriser de l'autre c'est le seul moyen de lutter contre le chômage de masse.

"Fluidifier d'un côté, sécuriser de l'autre : c'est le seul moyen de lutter contre le chômage de masse"

Concrètement, si une entreprise a recours au-delà de la moyenne à des emplois courts, elle contribuera davantage à l'assurance au chômage. Au contraire si la masse salariale est plus stable que la moyenne elle sera récompensée. Ce bonus malus récompensera ainsi les politiques vertueuses de ressources humaines.


Articles similaires

Réalisation & référencement Référencement et création de site pour de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.