Laurent Pietraszewski
Député de la 11ème Circonscription du Nord

Armentières, Pays des Weppes, Lomme, Lille Sud Ouest

À l'Assemblée Nationale

Le 12 Février 2019, j'étais l'invité de BFM Business afin d'évoquer les ruptures conventionnelles. Celles-ci ont augmenté de 4% en 2018.

Il s'agit d'un dispositif que je soutiens car il permet aux employeurs comme aux salariés de mettre un terme à leur relation contractuelle dans un rapport "gagnant-gagnant"

Ce dispositif bénéficie, en effet, d'abord aux salariés qui vont toucher des indemnités de rupture de contrat et l'allocation chômage le temps de retrouver un emploi. En outre, les salariés n'ont pas toujours la capacité de financer une procédure judiciaire. 

 

D'autre part, ce dispositif bénéficie aux employeurs puisque le risque de recours aux prud'hommes est limité. 

 

Partisan du dialogue social, je suis persuadé qu'il est toujours préférable de dialoguer et de trouver un accord en cas de départ d'une entreprise plutôt que de passer systématiquement par la justice en cas de procédure de licenciement.

 

J'entends les inquiétudes formulées suite à la hausse importante des recours à la rupture conventionnelle. Mais il est toujours mieux de contractualiser que de judiciariser ; d'autant plus que cette contractualisation profite aux employés, et en particulier aux plus jeunes. 

 

Retrouvez ci-dessous la vidéo de mon intervention.

BFM  business

Articles similaires

Réalisation & référencement Référencement et création de site pour de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.